Groupama AM | Les mots de la finance (2024)

Le secteur de la gestion d’actifs regorge de termes techniques, qui peuvent être difficiles à appréhender lorsque l’on est néophyte.
Parce que rendre la Finance accessible à tous fait aussi partie des missions de Groupama Asset Management, retrouvez ci-dessous notre lexique des principaux termes financiers…

A

  • Active share
    Il s’agit de la mesure du pourcentage de titres détenus au sein d’un portefeuille différant de l’indicateur de référence.
  • Actif net
    L’actif net correspond à la somme des valeurs détenues dans les portefeuilles, déduction faite des frais de gestion.
  • AFG ou Association Française de La Gestion Financière
    L’AFG est l’organisation professionnelle de la gestion d’actifs qui réunit l’ensemble des acteurs de la gestion, collective ou individuelle.
  • Agence de notation financière
    Les agences de notation financière évaluent le risque de non-remboursement de sa dette par un émetteur. Indépendantes, elles émettent une note sur les Etats, les collectivités locales et les entreprises. Les plus connues sontStandard & Poor’s,Moody’setFitch Ratings.
  • AIFM ouAlternative Investment Fund Manager
    La directive 2011/61/UE sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive AIFM) a été transposée en droit national. Elle vise à créer un cadre harmonisé pour les gestionnaires de fonds alternatifs dits » FIA » en Europe tout en renforçant la protection des investisseurs professionnels et particuliers.
  • Allocation stratégique
    Il s’agit de ventiler le portefeuille dans plusieurs classes d’actifs (actions, obligations, produits monétaires) compte tenu du niveau de risque accepté et de la durée du placement. A moyen/long terme, elle va définir le positionnement du fond et le type de gestion.
  • Alpha
    L’alpha mesure la surperformance ou la sous-performance d’un fonds par rapport à sonindice de référence. Performance théorique, il détermine sa rentabilité par rapport à son niveau de risque de l’actif.
    ​​​​​
  • AMF ou Autorité des Marchés financiers
    L’AMF est l’organisme public indépendant de tutelle des marchés financiers, notamment desOPC. Elle agrée la création et la transformation d’OPCsur le marché français et contrôle l’information au public.

B

  • Beta
    Le Beta mesure la volatilité d’un actif par rapport à son marché. Un bêta supérieur à 1 indique une volatilité supérieure à l’indice et un niveau de risque plus élevé. Un bêta inférieur à 1 signifie une volatilité inférieure à celle de l’indice ou une faible corrélation au marché.

C

  • Capitalisation
    Les bénéfices d’une SICAV de capitalisation sont systématiquement réinvestis dans le fonds augmentant ainsi sa capitalisation.
  • Collecte
    Sur un temps donné, la collecte brute désigne le montant des nouvelles souscriptions. La collecte nette déduit de ce montant brut les éventuels rachats de parts.
  • Code ISIN ouInternational Security Indentification Number
    Il s’agit d’un numéro d’identification international attribué à chaque part d’un OPC. Code alphanumérique de douze caractères, les deux premières lettres identifient le pays d’émission du fonds.
  • Commission de souscription
    En investissant dans un OPC, l’investisseur doit généralement acquitter un droit d’entrée appelé commission de souscription. Outre cette commission, des frais de gestion sont décomptés et des frais de sortie peuvent être demandés par la société de gestion.
  • Commission de surperformance
    Il s’agit de commissions, dont le montant est déterminé au préalable, qui s’appliquent lorsqu’un fonds surperforme son indice.
    ​​​​​​
  • Coupon
    Le coupon équivaut à l’intérêt d’une obligation versé à son détenteur. Il dépend du niveau des taux d’intérêt, de la durée de vie de l’obligation et de la qualité de l’émetteur.

D

  • Décollecte
    A l’inverse de la collecte, la décollecte signifie que les cessions (rachats) de parts excédent les souscriptions (achat).
  • Dépositaire
    Le dépositaire d’OPC est réglementairement habilité à la conservation des actifs et au contrôle de la régularité des décisions prises par un OPCVM par rapport aux normes de gestion fixées par l’Autorité des marchés financiers. Il est également chargé de la comptabilité des OPCVM.
  • Document d’information Clé (DIC)
    Il s’agit d’un document standardisé, (en application de la réglementation européenne PRIIPS) de 3 pages. Il doit être compréhensible par tous les épargnants et remis avant toute souscription. Non publicitaire, il s’attache à décrire les informations essentielles sur le produit, sa nature et ses caractéristiques principales dans le but d’aider l’investisseur à comprendre ce qu’est le produit et quels en sont les risques, coûts, gains et pertes potentiels.Il doit présenter les scénarios de performance en fonction de 4 hypothèses de marchés, de la pire à la meilleure :- Scénario de tensions
    – Scénario défavorable
    – Scénario modéré
    – Scénario favorableIl aide également l’investisseur à comparer les produits entre eux.
  • Diversification
    Il s’agit de ventiler les investissements d’un fonds entre différentes valeurs, secteurs, devises et marchés, dans l’objectif de réduire l’exposition au risque d’un portefeuille.
  • Dividende
    Il correspond au revenu d’une action. S’agissant de la part de bénéfice net distribuée aux actionnaires, elle varie chaque année selon les résultats de l’entreprise.
  • Distribution
    Il s’agit du versement du revenu de placement net d’un OPC aux investisseurs selon le nombre de parts qu’ils détiennent dans le fonds le jour précédant la distribution (date de clôture des registres).
  • Duration / Vie moyenne
    C’est un indicateur exprimé en années, de la sensibilité aux taux d’une obligation. Plus la duration est longue, plus l’impact d’une hausse des taux est négatif. Et inversement.
    ​​​
  • Durée de placement recommandée
    Elle dépend de l’actif investi et varie de quelques jours/mois pour les placements monétaires à plusieurs années (5 ans minimum pour les actions, durée recommandée par l’AMF).

E

  • Euro Commercial Paper ou Bon à Moyen Terme Négociable
    Il s’agit d’un titre de créance négociable d’une durée supérieure à un an émis sur le marché monétaire mondial par les établissements de crédit ou les entreprises. Ils sont souvent libellés dans une devise différente de leur devise nationale d’émission.

F

  • Fonds diversifié
    Il s’agit de fonds sans règle d’investissement spécifiée dans la composition d’actifs ou de zone géographique. Gérés de manière discrétionnaire, le capital investi ne bénéficie d’aucune garantie.
  • Fonds maître
    Créé par une société de gestion, le fonds maître centralise les versements faits dans des fonds appelés nourriciers. Il porte la gestion effective des capitaux collectés.
  • Fonds nourricier
    Les sommes collectées par un fonds nourricier sont investies totalement dans son fonds maître. Si leurs caractéristiques financières sont strictement identiques, les frais de gestion peuvent impacter leurs performances qui différent alors légèrement.
  • Fonds profilés
    Destinés au grand public, les fonds profilés affichent un objectif correspondant au profil de l’épargnant. Ils sont composés pour répondre au besoin du client grâce à une gestion sur-mesure en fonction du niveau de risque souhaité par le client : options «sécurité», «équilibre» ou «dynamique».
  • Frais d’entrée
    Il s’agit de frais payés à la souscription de parts d’OPC qui sont généralement calculés proportionnellement au montant investi.
  • Frais de gestion
    Il s’agit de frais calculés chaque jour sur l’actifnet de l’OPC afin d’en couvrir les frais de gestion (rémunération des intervenants, frais de transaction…). Provisionnée, lavaleur liquidativepubliée est calculée après sa déduction.
  • Frais de sortie
    Il s’agit de frais payables lorsqu’un investisseur souhaite sortir ses fonds d’un OPC ou d’un produitd’assurance-vie. Ils se déduisent de lavaleur liquidativepour fixer le prix de vente perçu.
    ​​​​​
  • Frais courants
    Il s’agit de la somme de l’ensemble des charges annuelles et autres paiements prélevés sur le fonds.

G

  • Gestion active
    L’objectif d’une gestion active est de faire mieux que l’indice de référence du fonds. Grâce à plusieurs outils d’analyse, le gérant d’actifs va sélectionner les titres, les produits, les pays et les secteurs d’activité qu’il considère comme pouvant croitre plus que le marché.
  • Gestion discrétionnaire
    Le gérant gère son portefeuille en fonction de ses propres analyses et anticipations sans aucune contrainte préalable dans la composition du portefeuille, ni indice de référence.
  • Gestion Growth
    La gestion «growth» (croissance) consiste à privilégier les valeurs à fort potentiel de croissance, qui, sur le long terme, ont des résultats en hausse constante et élevés.
  • Gestion passive
    Avec une gestion passive (ou gestion indicielle), le gérant réplique scrupuleusement possible les évolutions d’un indice de référence.
  • Gestion quantitative
    La gestion quantitative s’appuie sur des modèles informatiques mathématiques co-construits avec le gérant afin que les décisions de gestions soient les plus objectives possibles.
  • Gestion «value» ou valeurs de rendement
    Il s’agit d’acheter des valeurs estimées momentanément sous-valorisées par le marché par rapport à la valeur d’actif net de la société, en pariant sur sa revalorisation à moyen terme grâce à une correction de l’anomalie de marché. Les secteurs Bancaire, Télécommunications et Utilities sont considérés comme des secteurs Value pouvant offrir un potentiel de revalorisation.

H

  • High Yield Bond (obligation à haut rendement)
    Les obligations High yield proposent un rendement élevé en contrepartie d’une prise de risque importante. Elles sont le fait d’émetteurs avec une note de crédit faible (inférieure ou égale à BB+) de la part des agences de notation.
    ​​​​​​
  • Horizon de placement
    L’horizon de placement est la durée d’immobilisation maximale des fonds pendant laquelle un investisseur estime qu’il n’en aura pas besoin. Il se décline en trois axes traditionnels: court terme (inférieur à 3 ans), moyen terme (entre 3 et 10 ans) et long terme (supérieur à 10 ans). Il est lié à la durée d’investissement recommandée.

I

  • Indice de référence (benchmark)
    L’indice de référence mesure les performances du marché correspondant à une catégorie d’actifs donnée dont il est représentatif. Il existe plusieurs grandes familles d’indices gérés par des organismes indépendants: les indices STOXX (indices d’actions européennes), MSCI (indices d’actions), JP Morgan (indices obligataires)
    ​​​​​
  • Investment grade (catégorie investissement)
    Il s’agit de titres émis par des sociétés ayant une note de crédit positive par les agences de notation, car elles présentent un faible risque de non-remboursement. La contrepartie est une moindre rentabilité.

L

  • Liquidité
    La liquidité correspond à la capacité et à la rapidité d’achat ou de vente d’un titre sur uin marché sans impact notable sur son prix.

M

  • Marché monétaire
    Il s’agit du marché des capitaux à court terme. Le marché monétaire permet aux investisseurs institutionnels et aux grandes entreprises de fairte des placements ou d’obtenir des financements à un horizon généralement inférieur à un an.
  • Marché obligataire
    Il s’agit d’un marché de prêts/emprunts de capitaux à moyen et à long terme via l’émission d’obligations par des émetteurs publics comme privés. Le produit obligataire de référence est l’obligation assimilable du trésor (OAT).
  • Max draw-down
    Il s’agit d’un indicateur de gestion du risque mesurant la perte maximale enregistrée par un portefeuille sur une période déterminée.
    ​​​​
  • Multigestion
    Il s’agit de gérer des OPC performants dans divers styles de gestion (gestion active / passive, de grandes ou petites capitalisations, d’actions françaises ou étrangères) provenant d’autres sociétés de gestion. Cetteoffrepeut être réalisée sur mesure pour répondre à un besoin spécifique d’un investisseurs, ou standardisée.

N

  • NeuCP ouNegotiable EUropean Commercial Paper
    Les NEU CP sont des titres émis depuis le 1er juin 2016 remplaçant les Billets de Trésorerie (éteints le 1er juin 2017), les Certificats de Dépôts négociables (éteints le 1er juin 2017) et les Bons à Moyen Terme négociables (existant jusqu’à leur arrivée à maturité).Les NEU CP se divisent en deux sous catégories :- Les NEU CP à court terme émis pour une durée inférieure ou égale à 1 an
    – Les NEU CP à moyen terme émis pour une durée supérieure à 1 an.Le montant minimal de l’émission doit être de 150 000 € (200 000 € si la documentation juridique est rédigée dans une langue autre que le français).Les NEU CP ne présentent pas forcément une garantie totale du capital. Le marché est accessible aux émetteurs financiers et non financiers ainsi qu’à des acteurs publics, voire à des investisseurs internationaux.

O

  • Obligation convertible en action
    Il s’agit d’uneobligationclassique, avec unnominal, untaux d’intérêt(généralement fixe), une durée de vie (entre quatre à huit ans) et un prix de remboursement. Et à tout moment elle peut être convertie en actions nouvelles de la société émettrice. Les modalités dde conversions sont préalablement définies. Si lecoursde l’action monte, celui de l’obligation convertible va suivre.Si le cours de l’action baisse, le caractère obligataire revient (on dit que le «parachute» s’ouvre) à un cours correspondant à un prix plancher en rapport avec le taux en vigueur sur le marché obligataire.

P

  • Plus-value / moins-values
    Les plus ou moins-values sur les titres expriment la différence entre le prix de cession (déduction faite des frais de cession) et le prix d’achat (augmenté des frais d’achat) du titre. Les plus-values latentes sont des profits potentiels à venir.
  • PER ouPrice Earning Ratio
    Le PER est destiné à évaluer la cherté d’une action. Il s’agit d’un ratio (coiurs de l’action divisé par le bénéfice net par action) calculé sur la base des données du dernier exercice d’une société, sur des données trimestrielles (PER glissant) ou encore sur des données prévisionnelles (PER projeté).
  • PRIIPS ouPackaged Retail Investment and Insurance Products
    Il s’agit d’une réglementation européenne applicable à partir du 1erjanvier 2023 pour les sociétés de gestion d’actifs, qui renforce la protection des investisseurs non professionnels.Son objectif est triple :- Améliorer la transparence des produits financiers proposés aux épargnants et investisseurs de l’Union Européenne,
    – Uniformiser l’information pré-contractuelle pour les produits financiers,
    – Permettre aux épargnants de comparer les différents produits et appréhender leurs caractéristiques afin de prendre des décisions d’investissement.
  • Prime de risque
    Il s’agit de mesurer la différence de rendement entre un placement peu risqué, comme les obligations, et un autre estimé davantage risqué, comme les actions.
  • Prospectus
    Il s’agit d’un document d’information établi lors d’une opération financière menée par un émetteur. Il regroupe l’ensemble des informations relatives à la société (présentation de la société et de ses dirigeants, données sur le capital, sur l’activité de l’entreprise, présentation des comptes sociaux…) et à l’opération (caractéristiques des titres émis, caractéristiques de l’opération…).Ce document est visé par l’Autorité des Marchés Financiers et remis à l’investisseur.

R

  • Ratio De Sharpe
    Il s’agit de la mesure du niveau du rendement supplémentaire obtenu par un investissement dans le fonds par rapport au risque qui a été pris. Plus le ratio de Sharpe est élevé, mieux le risque est rémunéré. Un ratio négatif signifie que le fonds a sous-performé par rapport au taux sans risque.
  • Ratio de solvabilité
    Le ratio de solvabilité permet d’apprécier le niveau d’endettement d’un émetteur et sa capacité à honorer ses échéances à long terme.
  • Ratio d’information
    Le ratio d’information indique la tendance d’unfondsà sur ou sous-performer son indice de référence, compte tenu du risque relatif pris par rapport à cet indice. Plus le ratio d’information est élevé, meilleure est la performance du fonds.
  • Rendement moyen
    Simple moyenne mathématique d’une série de rendements générés sur une période donnée, le rendement moyen indique les rendements passés d’un titre. Il se distingue du rendement annualisé car il ne prend pas en compte la capitalisation.

S

  • Sélection de valeurs / Stock picking
    Il s’agit d’une méthode de gestion qui consiste à sélectionner les valeurs les plus prometteuses de la cote, sans être en contradiction avec les tendances générales du marché. Le gérant s’attache à évaluer les entreprises sur leurs qualités intrinsèques financières et managériales, et leurs perspectives de développement.
  • Sensibilité
    La sensibilité d’un titre mesure sa variation de valeur par rapport à celle des taux (obligations) ou de l’indice de référence (actions).Elle indique le risque du titre en fonction de l’évolution de son marché. Plus la sensibilité est importante, plus l’exposition à la fluctuation de la valeur est marquée.
  • Stratégie d’investissement
    Basée sur les scénarios macro-économiques de la société de gestion, la stratégie d’investissement est définie par le comité de gestion de la société à moyen/long terme. Elle évoluera en fonction des faits selon qu’ils confirment ou non les hypothèses de base.
  • SRI –Synthetic Risk Indicator
    Le SRI est un indicateur synthétique de risque en lien avec la nouvelle réglementation PRIIPS entrée en vigueur le 1erjanvier 2023. Basé sur la volatilité du fonds, il donne une indication du profil global de risque (risque crédit inclus) et de rendement par un chiffre sur une échelle de 1 à 7 (mesure règlementaire).Une note de 1 représente la partie basse de l’échelle de risque avec potentiellement des rendements disponibles plus faibles, tandis qu’une note de 7 reflète un risque plus élevé mais également des rendements potentiellement plus élevés.

T

  • Tracking error
    Il s’agit d’un calcul qui correspond au risque pris par un fonds quand il s’éloigne de son indice de référence.

V

  • Valeur liquidative (VL)
    Il s’agit de l’estimation d’un titre valorisé au prix du marché à un instant déterminé. La somme des actifs détenus, valorisés au cours du jour, divisée par le nombre de parts en circulation, constitue la valeur liquidative de l’OPC. La valeur liquidative d’un OPC généralement arrêtée chaque jour est la base pour définir le prix de souscription.
  • Vie moyenne / Duration
    La duration d’une obligation pondère la durée de vie moyenne des flux à recevoir pendant la vie de l’obligation avec leur valeur actualisée.
  • Volatilité
    Il s’agit de mesurer l’amplitude de la variation des cours des titres d’un fonds sur une période donnée. Une volatilité élevée signifie que le fonds est plus risqué.

W

  • Weighted Average Life(WAL)
    La durée de vie moyenne pondérée (WAL) sert à mesurer le risque de crédit associé aux titres à revenu fixe. Son calcul montre combien d’années il faudra pour recevoir environ la moitié du montant du capital en circulation.
  • Weighted Average Maturity(WAM)
    L’échéance moyenne pondérée (WAM) est utilisée pour décrire les échéances d’un portefeuille. Plus elle est élevée, plus il faut de temps pour que les portefeuilles de dette arrivent à échéance.

Y

  • Yield to worse– rendement au pire
    Le rendement au pire (yield to worse) est une mesure du rendement le plus bas possible qui peut être reçu sur une obligation fonctionnant sans défaillance dans les termes de son contrat.

Accès aux informations destinées aux investisseurs professionnels.

Cette section du site est exclusivement réservée aux investisseurs professionnels (au sens de la règlementation MIF II*).
\r\n*Directive 2014/65/UE du Parlement européen et du Conseil concernant les marchés d’instruments financiers.

Groupama Asset Management vous informe que les produits présentés sur ce site sont exclusivement destinés à des investisseurs professionnels, ayant les connaissances et les compétences adéquates pour prendre des décisions d’investissement et évaluer les risques liés. Ce Site vous permet de consulter uniquement les informations relatives aux produits et services qui font l’objet d’une commercialisation en France.

Ce site n’est pas destiné aux citoyens ou résidents des Etats Unis d’Amérique ou à des «US Persons» telles que définie par la Regulation S du United States Securities Act de 1933. Les produits présentés sur le site ne sont pas destinés à être proposés, vendus ou commercialisés à des «US Persons ». Aucune souscription ou demande de souscription ne seront acceptées par Groupama Asset Management si vous êtes une «US Person», vous n’êtes donc pas autorisé à accéder à ce site et à utiliser les informations qui y sont contenues.

Les informations fournies sur ce site n’ont aucune valeur contractuelle et sont susceptibles d’évoluer. Elles ne constituent en aucun cas une offre ou une recommandation d’achat, de vente ou de souscription de parts ou d’actions des produits gérés par Groupama Asset Management et ne doivent de ce fait en aucun cas être interprétées comme un conseil en investissement. La responsabilité de Groupama AM ne pourra être engagée à la suite de la consultation de ces informations.

Les informations fournies sur le site ne peuvent en aucun cas être modifiées ou reproduites. Groupama Asset Management ne pourra être tenue responsable du non-respect de ces consignes et décline toute responsabilité en cas d'altération, déformation ou falsification des informations présentes sur ce site.

Accès aux informations destinées aux intermédiaires financiers.

Cette section du site est exclusivement réservée aux intermédiaires financiers partenaires de Groupama AM. Ceux-ci qualifient comme professionnels (au sens de la règlementation MIF II*).
\r\n*Directive 2014/65/UE du Parlement européen et du Conseil concernant les marchés d’instruments financiers.

Groupama Asset Management vous informe que les produits présentés sur ce site sont exclusivement destinés à des investisseurs Professionnels, ayant les connaissances et les compétences adéquates pour prendre des décisions d’investissement et évaluer les risques liés.

Ce Site vous permet de consulter uniquement les informations relatives aux produits et services qui font l’objet d’une commercialisation en France.

Ce site n’est pas destiné aux citoyens ou résidents des Etats Unis d’Amérique ou à des «US Persons» telles que définie par la Regulation S du United States Securities Act de 1933. Les produits présentés sur le site ne sont pas destinés à être proposés, vendus ou commercialisés à des «US Persons ». Aucune souscription ou demande de souscription ne seront acceptées par Groupama Asset Management si vous êtes une «US Person», vous n’êtes donc pas autorisé à accéder à ce site et à utiliser les informations qui y sont contenues.

Les informations fournies sur ce site n’ont aucune valeur contractuelle et sont susceptibles d’évoluer. Elles ne constituent en aucun cas une offre ou une recommandation d’achat, de vente ou de souscription de parts ou d’actions des produits gérés par Groupama Asset Management et ne doivent de ce fait en aucun cas être interprétées comme un conseil en investissement. La responsabilité de Groupama AM ne pourra être engagée à la suite de la consultation de ces informations.

Les informations fournies sur le site ne peuvent en aucun cas être modifiées ou reproduites. Groupama Asset Management ne pourra être tenue responsable du non-respect de ces consignes et décline toute responsabilité en cas d'altération, déformation ou falsification des informations présentes sur ce site.

I'm an expert in asset management, with a deep understanding of the terminology and concepts involved in the field. My expertise spans various aspects of finance, including investment strategies, risk management, and regulatory frameworks.

The article you provided offers a comprehensive overview of key terms in asset management, catering to both novice and seasoned investors. Let's delve into each concept mentioned:

  1. Active share: Measures the percentage of holdings in a portfolio differing from the benchmark index.
  2. Net asset: The sum of values held in portfolios, minus management fees.
  3. AFG (Association Française de La Gestion Financière): Professional organization in asset management, uniting industry actors.
  4. Credit rating agency: Independently evaluates the risk of default on debt by issuers.
  5. AIFM (Alternative Investment Fund Manager): Regulatory framework for alternative investment fund managers in Europe.
  6. Strategic allocation: Diversifying portfolio across asset classes based on risk tolerance and investment horizon.
  7. Alpha: Measures fund's outperformance relative to its benchmark index.
  8. AMF (Autorité des Marchés Financiers): French regulatory authority overseeing financial markets.
  9. Beta: Measures asset volatility relative to the market.
  10. Capitalization: Process of reinvesting profits in a capitalization fund.
  11. Gather: Net subscriptions after deducting redemptions within a given period.
  12. ISIN Code (International Security Identification Number): Alphanumeric identifier for securities.
  13. Subscription fee: Initial fee paid when investing in a fund.
  14. Performance fee: Fee charged when a fund outperforms its benchmark.
  15. Coupon: Interest payment on a bond.
  16. Redemption: Selling fund shares exceeding new subscriptions.
  17. Depository: Entity authorized to hold fund assets and ensure compliance.
  18. Key Information Document (KID): Standardized document providing essential information about financial products.
  19. Diversification: Spreading investments across various assets to mitigate risk.
  20. Dividend: Distribution of earnings to shareholders.
  21. Duration: Measures bond sensitivity to interest rate changes.
  22. Recommended investment duration: Timeframe suitable for holding an asset.
  23. Euro Commercial Paper: Short-term debt instrument issued by entities.
  24. Diversified fund: Fund without specific investment rules, managed discretionarily.
  25. Master fund: Centralizes investments from feeder funds.
  26. Profiled funds: Tailored to investor risk profiles.
  27. Entry fees: Charges incurred when purchasing fund shares.
  28. Management fees: Cover daily fund management expenses.
  29. Exit fees: Charges when selling fund shares.
  30. Current expenses: Total annual charges deducted from the fund.
  31. Active management: Aims to outperform benchmark indices.
  32. Discretionary management: Portfolio management based on manager's analysis and forecasts.
  33. Growth management: Focuses on high-growth potential stocks.
  34. Passive management: Replicates index performance closely.
  35. Quantitative management: Uses mathematical models for objective decision-making.
  36. Value management: Seeks undervalued stocks for potential revaluation.
  37. High Yield Bond: Bonds offering high returns with high risk.
  38. Investment horizon: Maximum period funds are held without needing them.
  39. Reference index: Measures market performance for a specific asset class.
  40. Investment grade: Securities with positive credit ratings.
  41. Liquidity: Ability to buy or sell a security without significant price impact.
  42. Money market: Short-term capital market.
  43. Bond market: Market for long-term borrowing and lending.
  44. Max draw-down: Maximum loss in portfolio value.
  45. Multimanager: Manages multiple funds from different managers.
  46. Convertible bond: Bond convertible into equity.
  47. Capital gain/loss: Difference between selling and buying prices.
  48. Price-Earnings Ratio (PER): Evaluates stock affordability.
  49. PRIIPS (Packaged Retail Investment and Insurance Products): EU regulation enhancing investor protection.
  50. Risk premium: Difference in return between risky and risk-free investments.
  51. Prospectus: Document providing information on securities offering.
  52. Sharpe Ratio: Measures risk-adjusted return.
  53. Solvency ratio: Evaluates issuer's long-term debt capacity.
  54. Information ratio: Measures fund performance relative to risk taken.
  55. Average return: Mathematical mean of investment returns.
  56. Stock picking: Method of selecting individual stocks.
  57. Sensitivity: Measures asset price change concerning market changes.
  58. Investment strategy: Long-term plan based on economic scenarios.
  59. SRI (Synthetic Risk Indicator): Risk and return indicator under PRIIPS.
  60. Tracking error: Deviation of fund return from its benchmark.
  61. Net asset value (NAV): Value per share in a mutual fund.
  62. Weighted Average Life (WAL): Measures bond portfolio risk.
  63. Weighted Average Maturity (WAM): Describes portfolio bond maturities.
  64. Yield to worst: Minimum possible yield on an investment.

Understanding these terms provides a solid foundation for navigating the asset management landscape.

Groupama AM | Les mots de la finance (2024)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Margart Wisoky

Last Updated:

Views: 6591

Rating: 4.8 / 5 (58 voted)

Reviews: 89% of readers found this page helpful

Author information

Name: Margart Wisoky

Birthday: 1993-05-13

Address: 2113 Abernathy Knoll, New Tamerafurt, CT 66893-2169

Phone: +25815234346805

Job: Central Developer

Hobby: Machining, Pottery, Rafting, Cosplaying, Jogging, Taekwondo, Scouting

Introduction: My name is Margart Wisoky, I am a gorgeous, shiny, successful, beautiful, adventurous, excited, pleasant person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.